Accueil Sports Football Diables rouges

La mise en garde de Castagne face au coronavirus : «Si les Belges veulent que ça se termine vite, il faut prendre cela au sérieux» (vidéo)

Le Diable rouge et joueur de l’Atalanta Bergame Timothy Castagne est intervenu dans le Week-End Sportif sur La Une dimanche après-midi pour témoigner de la situation qu’il vit en Italie en pleine épidémie de coronavirus.

Temps de lecture: 2 min

Castagne est confiné chez lui comme des millions d’Italiens et ne peut sortir que pour des cas de nécessité. Les journées sont longues pour le joueur belge. « On ne fait pas grand-chose vu que l’on ne peut pas sortir. C’est un peu ennuyeux. Ce n’est pas facile d’entretenir la condition. On fait des exercices à la maison mais ce n’est pas pareil qu’un entraînement. »

Il décrit ensuite la situation dans les rues de la ville. « Quand on sort faire les courses, on ne croise presque personne. Et ceux que l’on croise portent des gants et des masques. La ville est vraiment vide. »

Comme beaucoup d’Italiens, Castagne constate que dans les autres pays européens on ne réalise pas encore l’ampleur que cette épidémie peut prendre. Il a donc lancé un appel à la Belgique. « Les Belges doivent commencer à comprendre. S’ils font comme nous (NDLR : les Italiens) au début en se disant que ce n’est pas très grave. S’ils veulent que ça se termine vite, il faut prendre ça au sérieux. »

Le Diable rouge a ensuite abordé la question Euro 2020, compétition susceptible d’être reportée. « Ce serait dommage mais arriver à l’Euro sans avoir joué ou s’être entraîné, ce serait difficile. On va devoir trouver une date. Il faut aussi regarder à la forme des joueurs car toutes les grandes compétitions sont à l’arrêt. »

Ce dimanche, l’Atalanta a confirmé qu’une « forme d’isolement à domicile » est observée par toute l’équipe. Un communiqué diffisué par le club qui ne change fondamentalement rien à la situation actuelle mais qui était nécessaire après l’annonce qui fait état de la positivité au coronavirus de cinq membres du personnel du FC Valence, dernier adversaire de l’Atalanta en Ligue des Champions.

Selon les médias italiens, l’Atalanta avait initialement programmé de reprendre l’entraînement le 16 mars, mais a à présent repoussé la reprise au 24 mars.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir