Accueil Belgique Politique

Coronavirus: chronique de quatre jours de crise rocambolesque

Jeudi, vendredi et samedi : trois jours sous le signe d’un accord N-VA, PS, SP.A, libéraux et CD&V. Dimanche, tout change. C’est le revirement. Paul Magnette n’en veut pas : il faut maintenir l’exécutif Wilmès, l’appuyer de l’extérieur, opérer avec les ministres-présidents dans la crise du coronavirus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Pendant l’épidémie, notre vie politique continue de plus belle, toujours plus compliquée. La séquence à laquelle nous avons eu droit ces deux ou trois derniers jours est d’école. Essayons de comprendre, de remonter le fil, s’il y en a un.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, lundi 16 mars 2020, 9:05

    Alain Chalet, votre oppostion au PS est irrationnelle. Elle vous pousse à dire des contre vérités totales. Il est au contraire bien clair pour tous ce matin que le PS a justement pris ses responsabilités. En préférant soutenir de l'extérieur un gouvernement auquel le PS n'appartient pas plutôt que de se laisser entraîner pas De Wever dans un discussion communautaire qu'il est simplement TOTALEMENT INDECENT de tenir en ces circonstances! Et donc Paul Magnette a préféré et entraîné tout le monde dans sa suite (Défi, Cdh, Ecolo-Groen, SP.A) donner les soutien nécessaire au gouvernement Wilmès. Il n'y a guère que vous pour ne pas trouver que c'est prendre ses responsabilité. Votre opposition frontale permanente est totalement irrationnelle.

  • Posté par Deckers Björn, lundi 16 mars 2020, 8:59

    Filip Goussaert, GROTESQUE! Ce qui est scandaleux, c'est que Paul Magnette était prêt justement à discuter d'un gouvernement avec la NVA vu les circonstances. Mais comment peut-on accepter que DE Wever aie tenté d'obtenir le poste de Premier (lui qui niait encore mardi dernier l'importance de la crise!!) et qui trouvait encore moyen de discuter réforme de l'Etat. Vous trouvez que c'était le moment de donner des responsabilité à un irresponsable??? Votre commentaire est simplement ridicule!

  • Posté par Goussaert Filip, lundi 16 mars 2020, 9:36

    Ne dit-on pas que le ridicule ne tue pas....rassurant!

  • Posté par Goussaert Filip, lundi 16 mars 2020, 8:36

    Même corona est une excuse pour dire 'pas de gouvernement avec la N-VA'.

  • Posté par LAUWERS, lundi 16 mars 2020, 8:08

    @ Alain Chalet - Il est surtout grand temps d'endiguer la pandémie du nationalisme aveugle qui est en train de gangrener nos systèmes, partout en Europe et dans le monde... à commencer par notre pays.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs