Coronavirus: moins de 5% de présence dans les écoles fondamentales partout en Fédération Wallonie-Bruxelles

Coronavirus: moins de 5% de présence dans les écoles fondamentales partout en Fédération Wallonie-Bruxelles

D’après les premiers chiffres, entre zéro et dix enfants de primaire sont allés à l’école ce matin dans l’école visitée par la ministre. Aucun en secondaire. Le message est bien passé, se félicite la ministre de l’Education Caroline Désir.

Dans les écoles fondamentales de la Fédération Wallonie-Bruxelles, moins de 5 % des élèves étaient présents. Dans le réseau catholique, 2,16% d’élèves étaient présents dans les écoles maternelles et primaires du réseau catholique ce lundi, et à peine 0,1% dans le secondaire.

Alors que les cours sont suspendus dès ce lundi dans les écoles, les crèches et les milieux d’accueil de la petite enfance resteront ouverts, comme l’a décidé le conseil national de sécurité jeudi soir. « Des recommandations mises à jour ont été envoyées cet après-midi aux pouvoirs organisateurs des milieux d’accueil par l’ONE afin de leur permettre d’appréhender au mieux les différentes situations possibles et éviter la propagation du virus », a annoncé vendredi soir la ministre de l’Enfance en fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard.

Chaque école doit, en effet, organiser une garderie pour les enfants dont les parents travaillent dans le milieu médical, les enfants dont les parents travaillent dans des départements d’autorité (sécurité publique) et les enfants dont il n’est pas vraiment possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées.

À l’école primaire Henriette Dachsbeck, une banderole remercie tous les efforts mis en place par la collectivité pour enrayer la progression du covid-19

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous