France: l'Autorité de la concurrence inflige une amende de 1,1 milliard d'euros à Apple

L'autorité avait été saisie en 2012 par un distributeur de produits Apple spécialisé haut de gamme. Il était reproché à l'entreprise d'avoir mis en oeuvre plusieurs pratiques anticoncurrentielles au sein de son réseau de distribution de produits électroniques (hors iPhone) en France.

Apple et ses deux grossistes s'étaient entendus pour ne pas se faire concurrence et empêcher les distributeurs de faire jouer la concurrence entre eux, "stérilisant ainsi le marché de gros des produits Apple", détaille l'Autorité de la concurrence.

Par ailleurs, les distributeurs "premium" ne pouvaient pratiquer des promotions ou baisses de prix, conduisant à un alignement des prix de détail entre les distributeurs intégrés d'Apple et les distributeurs "premium" indépendants.

Selon l'autorité, Apple a également "exploité abusivement" la dépendance économique de ces distributeurs "premium", en les soumettant à des conditions commerciales "inéquitables et défavorables" par rapport à son réseau de distributeurs intégrés.

Cette sanction est la plus élevée jamais prononcée dans une affaire par l'Autorité de la concurrence en France.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous