Accueil Économie

Pourquoi le Privacy shield est un bouclier bien trop frêle pour la vie privée des Européens

Le traité entre l’Europe et les Etats-Unis pour la protection des données risque d’être l’objet de recours. Son contenu ne répond guère aux standards européens en matière de protection de la vie privée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

A peine dévoilé par la Commission européenne, le nouvel accord Privacy shield, conclu entre l’Europe et les Etats-Unis sur la protection des données personnelles, reçoit déjà une volée de bois vert. Ce « bouclier de confidentialité », dont les détails ont été publiés lundi, est le futur cadre juridique énumérant les garanties pour la protection des données personnelles des Européens, lorsqu’elles sont transférées aux Etats-Unis par des entreprises américaines, comme Google ou Facebook.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 6 mars 2016, 1:23

    Ce pseudo "bazar" était entièrement attendu et prévu, depuis belle lurette. Rien ne sert de "gueuler" maintenant ;tout est emballé, bien ficelé, et en cours de livraison. Peu me chaut qu'américains , russes ,chinois ou autres se perdent dans notre prétendue vie privée, étant donné que bon nombre de nos compatriotes ,eux depuis longtemps en ce domaine, ne respectent plus, qu'assez peu de choses

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs