L'or, valeur refuge, dégringole et perd près de 5%

Sur le London Bullion Market, l'once d'or perdait vers 12H55 GMT (13H55 à Paris) 4,69% par rapport à la clôture de vendredi, s'échangeant à 1.458,11 dollars.

Il avait atteint dimanche 8 mars vers 23H30 GMT un plus haut en sept ans, à 1.703,39 dollars l'once, avant de baisser fortement.

Un mouvement a priori surprenant car l'or étant une valeur refuge, il a tendance à s'apprécier en période d'incertitudes politiques ou économiques.

"Mais les journées d'énormes baisses s'avèrent tout aussi problématiques pour le métal jaune que les journées de hausse, la couverture des marges faisant des ravages", a expliqué Craig Erlam, analyste pour Oanda, tandis que les bourses européennes lâchaient autour de 10%.

En cas de fortes dépréciations, les investisseurs ayant acheté des actifs en s'endettant sont incités à remettre de l'argent, au risque de voir leurs positions fermées. Certains peuvent donc être tentés de vendre l'or pour récupérer une partie de leurs fonds et répondre à ce qui est appelé un appel de marge.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous