Coronavirus: Etterbeek ferme ses parcs et aires de jeux

Coronavirus: Etterbeek ferme ses parcs et aires de jeux
D.R.

C’est après en avoir discuté avec sa police que Vincent De Wolf a décidé de fermer les parcs et aires de jeux de sa commune. « Malgré les instructions qui ont été données, ce week-end, les policiers ont dû constater que les aires de jeux et de sport dans les parcs étaient toujours fort fréquentées, explique le bourgmestre (MR) d’Etterbeek. A peine avaient-ils le dos tourné que les rassemblements se reformaient. On ne peut pas demander à la police d’être là en permanence pour surveiller chaque site. »

Or, relève Vincent De Wolf, le conseil national de sécurité a interdit le 13 mars dernier, « les activités à caractère privé ou public, de nature culturelle, sociale, festive, folklorique, sportive et récréative ». Et la fréquentation des aires de jeux – une décision autour de laquelle un certain flou régnait, ce week-end, avant que les autorités fédérales ne confirment l’interdiction. Devant la difficulté à faire respecter cette mesure, le bourgmestre d’Etterbeek a donc décidé d’agir. « Je crains en outre que le phénomène de regroupement dans les parcs ne s’intensifie, vu la suspension des cours et l’arrivée des beaux jours. »

Le Cinquantenaire reste ouvert

Concrètement, sont visés par l’arrêté du bourgmestre « tous les parcs clos, bordés le plus souvent par des jardins privés ou par des habitations ». Le texte les liste exhaustivement, il s’agit notamment du jardin Jean-Félix Hap, des aires de jeu du parc Keith Haring, de la place Van Meyel et de l’église Saint-Antoine, des parcs du Paradis des Enfants ou du Mouchoir.

Pas de trace du Cinquantenaire et pour cause, il reste ouvert (jusqu’à nouvel ordre). « D’abord parce que je ne prendrais pas cette décision sans concertation avec Philippe Close. Ensuite parce qu’il s’agit d’un espace très ouvert, assez vaste », conclut Vincent De Wolf, qui « n’a pas pris cette décision de gaieté de cœur, mais pour tenter de contenir et d’atténuer la propagation du virus. »

Une mesure adoptée ce lundi par la ville de Paris, là aussi dans l’espoir d’enrayer la progression du virus.

Sur le même sujet
PoliceSanctions sportives
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous