Coronavirus - Air France va recourir au chômage partiel pendant six mois maximum

"Air France demandera une autorisation de recours au dispositif pour une période de six mois, pour l'ensemble des personnels jusqu'à hauteur de 50% du temps de travail en moyenne sur les six mois considérés", ont indiqué à l'AFP deux sources syndicales.

Cette annonce a été faite aux organisations syndicales lors d'un comité social et économique central (CSEC) extraordinaire qui s'est tenu lundi matin à Roissy.

Interrogée par l'AFP, la direction a confirmé ces informations. "Face à l'ampleur de la baisse d'activité liée à la crise du Covid-19, la direction d'Air France a présenté (...) le principe du recours à l'activité partielle" afin de "préserver la trésorerie dont l'entreprise a besoin durant cette période de crise et de s'adapter temporairement à la baisse d'activité".

Sa mise en œuvre "devrait démarrer dès le lundi 23 mars, a priori sur un taux de 80%, selon des calendriers et des taux de recours à l'activité partielle qui seront présentés aux CSE d'établissement dès vendredi 20 mars", a précisé la compagnie.

Le groupe Air France-KLM avait annoncé dans la matinée une réduction de son activité de 70% à 90% lors des deux prochains mois au moins.

Air France emploie environ 45.000 personnes. La compagnie néerlandaise KLM, avec laquelle elle a fusionné en 2004, a annoncé vendredi qu'elle allait supprimer jusqu'à 2.000 emplois (sur 33.000) et réduire le temps de travail de son personnel pour faire face à l'impact de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous