D1A, D1B, finale de la Coupe de Belgique: la Pro League se penche ce mercredi sur la fin de saison

Peter Croonen et Pierre François vont consulter leurs troupes.
Peter Croonen et Pierre François vont consulter leurs troupes. - News

L’UEFA ce mardi. Comme prévu, l’instance européenne va prendre une décision pour l’Euro (qu’elle devrait reporter à décembre 2020 ou juin-juillet 2021) et les Coupes d’Europe. Mais, via une visioconférence avec ses 55 états membres, elle va également discuter de la situation des championnats nationaux. Un peu dans le flou puisque personne ne sait, évidemment, quand la reprise pourra avoir lieu, avec ou sans public. Après cette conférence, l’Union belge et Roberto Martinez réagiront officiellement.

La Pro League mercredi. Le lendemain, toujours par visioconférence, le Conseil d’Administration de la Pro League se réunira à son tour afin de se pencher sur les divers scénarios possibles au niveau national, en fonction du moment où le feu vert sera donné pour rejouer. Rappelons que divers plans circulent. L’option basse est d’achever simplement la phase classique (30e journée), de jouer la finale de la Croky Cup (FC Bruges-Antwerp) et la finale retour de la D1B (aller : Beerschot-OHL 1-0). L’option moyenne se composerait de mini-playoffs. L’option haute est de tout jouer, quitte à prévoir trois matches par semaine. Enfin, l’option zéro est de voir ce qu’on fait si on ne rejoue pas du tout cette saison…

L’AG supprimée. Avant la crise, la Pro League avait programmé une Assemblée Générale de ses 24 clubs le 24 mars. Elle est supprimée, vu la crise sanitaire, ce qui donne davantage de poids au CA de ce mercredi. Rappelons que ce CA (par visioconférence, donc) concernera Peter Croonen (Genk, président), Pierre François (CEO), Mehdi Bayat (SC Charleroi), Bruno Venanzi (Standard), Vicent Mannaert (FC Bruges), Joseph Allijns (Courtrai), Eddy Cordier (Zulte Waregem), Michel Louwagie (La Gantoise), Philippe Bormans (Union) et Marc Coucke (Anderlecht). Le siège de Patrick Orlans (ex-Ostende) est vacant et convoité par Lucien D’Onofrio. Mais il ne pourrait être élu que par une AG, et sans doute à condition que l’Antwerp rejoigne enfin les 23 autres clubs pour signer le contrat TV de 105 millions annuels avec Eleven…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous