Coronavirus - La production à l'arrêt chez Audi Brussels (2)

L'inquiétude était déjà palpable ce week-end avec de nombreux travailleurs qui s'interrogeaient sur le peu de précautions prises lors de l'assemblage des véhicules de la marque aux quatre anneaux.

"Les travailleurs évoluent parfois épaule contre épaule dans leur activité et, au changement de shift, ce sont 3.000 personnes qui se croisent. Ce ne sont donc pas les conditions optimales" dans le cadre de la crise liée au coronavirus, explique Grégory Dascotte, permanent FGTB.

Depuis 6h00 lundi, plusieurs équipes ont débrayé. "Cela a commencé par la logistique, puis la peinture... Toute la production s'est ensuite arrêtée", précisait M. Dascotte.

La direction locale du constructeur allemand a eu un contact vidéo avec la maison-mère en début d'après-midi. Dans la foulée, elle a à nouveau rencontré les syndicats, mais cette réunion se prolongeait lundi sans que les travailleurs ne soient clairement informés de la situation pour mardi.

Pour la période allant de mercredi et jusqu'au mardi 24 mars, l'usine a de toute façon annoncé une mise au chômage des travailleurs en raison d'un manque de pièces, ajoute M. Dascotte. L'activité avait déjà été interrompue le mois passé pour ce type de problème d'approvisionnement qui ne serait pas lié à l'épidémie de coronavirus.

Le premier modèle entièrement électrique d'Audi, l'e-tron, est assemblé dans l'usine forestoise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Sa plateforme de livraison à domicile a permis à Uber de sauver les meubles mais pas les emplois
: 6700 sont passés à la trappe. © Photo News / Gregory Van Gansen.

    La tech’ a licencié près de 77.000 personnes dans le monde

  • © Dominique Duchesnes.

    Par Cécile Danjou

    Finances

    Les vacances en camping-car, un choix rentable?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous