Coronavirus: Air Belgium accélère le rapatriement de Belges aux Caraïbes

Coronavirus: Air Belgium accélère le rapatriement de Belges aux Caraïbes

La compagnie aérienne Air Belgium va accélérer le vol de retour de 625 passagers des Caraïbes vers Charleroi, afin de ne pas être bloqué en cas de suppressions des vols. C’est ce que dit Niky Terzakis.

Air Belgium propose des vols entre Charleroi et les territoires français d’outre-mer de la Guadeloupe et de la Martinique dans la mer des Caraïbes. Jusqu’à présent, la compagnie belge a pu continuer à desservir ces destinations pendant la crise de la Coronavirus, mais cela pourrait bientôt prendre fin. De plus en plus de frontières sont fermées pour empêcher la propagation du virus.

C’est pourquoi des avions supplémentaires seront utilisés pour accélérer le retour des passagers, annonce M. Terzakis. « Nous ne voulons pas causer d’ennuis aux touristes. De plus, les hôtels qui s’y trouvent ferment. D’ici lundi, nous espérons que tout le monde sera rentré par avion. Il faudra un certain temps pour contacter tout le monde, car la moitié de nos voyageurs ont réservé par l’intermédiaire d’agences de voyages ».

En plus des vols réguliers, Air Belgium assure également des vols vers des destinations américaines et canadiennes pour d’autres compagnies aériennes. Cette activité est au point mort depuis samedi.

La jeune compagnie aérienne traverse une période difficile, reconnaît le dirigeant. Terzakis prend en compte 6 semaines à 2 mois sans vol. « Oui, une aide d’urgence du gouvernement sera nécessaire, comme c’est le cas pour Brussels Airlines et d’autres compagnies aériennes », dit-il. Air Belgium emploie 350 personnes. L’entreprise demandera un chômage temporaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous