Coronavirus - Air Belgium ramène anticipativement 625 voyageurs des Caraïbes (2)

Air Belgium assure des vols entre Charleroi d'une part et la Guadeloupe et la Martinique d'autre part, territoires français d'outre-mer situés dans le sud de la mer des Caraïbes.

Jusqu'ici, la compagnie aérienne avait pu continuer à assurer ces liaisons mais la situation évolue très rapidement. De plus en plus de liaisons aériennes sont suspendues et de plus en plus de pays ferment leurs frontières. L'UE a annoncé lundi qu'elle allait temporairement restreindre les voyages non-essentiels vers son territoire.

C'est dans ce contexte qu'Air Belgium va mettre les bouchées doubles pour ramener anticipativement en Belgique les voyageurs qui se trouvent encore en Guadeloupe et Martinique. "Nous ne voulons laisser aucun touriste dans l'embarras. En plus, les hôtels là-bas sont en train de fermer leurs portes. Nous espérons ramener tout le monde d'ici lundi. Cela prend un certain temps pour contacter tout le monde car la moitié de nos voyageurs ont réservé via une agence de voyages."

Outre ses liaisons régulières, Air Belgium opère des vols pour d'autres compagnies aériennes vers des destinations aux Etats-Unis et au Canada. Ces activités sont à l'arrêt depuis samedi.

La jeune compagnie aérienne belge, qui a déjà connu des débuts mouvementés avec sa liaison avortée entre Charleroi et Hong Kong, traverse à nouveau une zone de turbulences, reconnaît son CEO. M. Terzakis s'attend à ne plus pouvoir voler pendant six semaines à deux mois. "Oui, une aide d'urgence des autorités sera nécessaire, comme c'est le cas pour Brussels Airlines et d'autres compagnies."

Air Belgium emploie 350 personnes. La compagnie aérienne va demander à pouvoir recourir au chômage économique temporaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous