Accueil Opinions Éditos

Vous êtes les héros au quotidien d’une drôle de guerre contre le coronavirus

Hommage à vous, à eux, à ceux qui sont engagés dans le combat contre le tueur silencieux qu’est le Covid-19.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Vous êtes des héros,

les médecins dans les hôpitaux qui êtes au front, nuit et jour, pour traiter les malades, vous exposez à la contamination,

les infirmiers et infirmières qui soignez et rassurez au prix d’une fatigue immense,

les médecins de famille qui accompagnez vos patients, première ligne de front face à l’épidémie,

les parents actifs dans le monde médical et paramédical qui laissez vos enfants en d’autres mains pour pouvoir vous consacrer à nous, malades potentiels,

les enseignants qui rivalisez d’ingéniosité pour que vos élèves puissent continuer à apprendre ou être occupés,

le personnel des maisons de retraite qui imaginez mille trucs et astuces pour que vos pensionnaires puissent avoir un contact avec leurs proches,

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Pepin Marcel, jeudi 19 mars 2020, 10:32

    bonjour je suis triste que certaines entreprises médicales profitent de la situation pour augmenter leurs prix (ils n'ont qu'à louer) surtout les appareils respiratoires je trouve que l'état doit sévir ou réquisitionner

  • Posté par Thys Nicolas, mardi 17 mars 2020, 20:01

    Très bien écrit merci

  • Posté par VAN EYCKEN Jeannine, mardi 17 mars 2020, 10:42

    Vous avez tout à fait raison, Béatrice, ce sont tous des HEROS, nos concitoyens qui soignent de tous côtés, surtout dans les hôpitaux, maisons derepos, dans les écoles pour s'occuper des malades, et veillent à limiter les contagions,

  • Posté par VAN EYCKEN Jeannine, mardi 17 mars 2020, 10:42

    Vous avez tout à fait raison, Béatrice, ce sont tous des HEROS, nos concitoyens qui soignent de tous côtés, surtout dans les hôpitaux, maisons derepos, dans les écoles pour s'occuper des malades, et veillent à limiter les contagions,

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 17 mars 2020, 9:12

    Non nous ne sommes pas en guerre. Macron ne sera jamais Churchill, même s'il l'espère. Mais il gère avec la fougue de sa jeunesse. Et il ne sera pas le général de Gaulle . Le vrai problème, c'est la panique. Hier à Bruxelles à l'heure de pointe les transports en commun étaient presque vide, preuve que la population fait le nécessaire. Le problème c'est la carence en masques pour les médecins et aussi pour ceux qui travaillent, tranche d'âge la plus touchée. Et quant aux jeunes ou même quant aux autres, c'est, qu'en cas de confinement à la chinoise les gens vont se réunir en cachette . Le vrai problème ce sont les personnes seules confinées qui ont besoin de soins à domicile et qui sont soignées (pour combien de temps) par des infirmières qui n'ont pas de masque.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs