Coronavirus: la Belgique suspend l’enregistrement des demandes d’asile

À partir de mardi, les demandeurs d’asile qui se présenteront au centre d’accueil de Fedasil Petit-Château feront face à une porte fermée. L’Office des étrangers, appliquant les mesures imposées par le Conseil national de sécurité, souhaite ainsi éviter que des grands groupes se réunissent. La suspension de l’enregistrement est prévue « jusqu’à nouvel ordre ».

Entre 100 et 150 personnes tentent, chaque jour, de s’enregistrer et de déposer une demande d’asile en Belgique.

Lorsque ces personnes s’adressent au Petit-Château pour ce faire, elles patientent devant la porte d’entrée et, souvent, de grands groupes se forment, ce qui est désormais déconseillé depuis l’annonce des mesures de distanciation sociale consécutives à la crise du coronavirus.

Des mesures avaient déjà été prises pour tenter d’imposer la distanciation sociale. Lundi, seuls les profils prioritaires (personnes âgées, malades, familles, femmes enceintes) avaient été autorisées à entrer. Mais même dans ces conditions, vu l’exiguïté de l’espace, les mesures de prévention étaient trop compliquées à faire respecter, explique la porte-parole de l’Office des étrangers, Dominique Ernould. « Nous faisons par ailleurs face à un fort absentéisme du personnel, ce n’était pas tenable. »

Le droit européen prévoit bien qu’un Etat puisse prendre des mesures suspensives temporaires en cas de circonstances exceptionnelles, en l’occurrence, lorsqu’un Etat fait face à des arrivées massives. Ce qui n’est pas le cas ici. Surtout, ces suspensions ne dispensent pas la Belgique de l’obligation de prendre en charge les demandeurs d’asile. Or rien n’a été prévu pour l’instant.

« Pour le moment, aucune prise en charge n’est organisée, mais le sujet doit être abordé au cours de réunions de crises aujourd’hui. On va voir si quelque chose peut être mis en place mais c’est très compliqué puisque les mesures visent à limiter les contacts entre les gens. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous