Accueil Économie Entreprises

Coronavirus: une entreprise belge constate «beaucoup de fournisseurs frauduleux» de masques sur le marché

La société LS Medical, installée à Genk, « met tout en œuvre afin d’avoir au plus vite les marchandises commandées en Belgique ».

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

En pleine crise du virus covid-19, les masques de protection et des kits de dépistage manquent. Un fournisseur belge en matériel médical, LS Medical, met actuellement « tout en œuvre afin d’avoir au plus vite les marchandises commandées en Belgique malgré les restrictions commerciales mondiales », indique-t-il par communiqué.

« Actuellement, il y a beaucoup de fournisseurs frauduleux sur le marché et nous devons vérifier, pour la sécurité de tous, que nous offrons les bons produits », ajoute la société installée à Genk. LS Medical avait été choisie en première par le SPF Santé publique parmi cinq candidates pour fournir à la Belgique 10 millions de masques chirurgicaux, à l’issue d’une procédure de marché négociée sans publication préalable. Le Soir a pu consulter cet avis de marché. Or, LS Medical n’a pu fournir le service – pour une raison qu’elle n’a pas souhaité détailler – et le contrat a été obtenu en cascade par la deuxième entreprise de la liste, « Mossa VOF », du Belgo-turc Mahmut Öz. Contre qui le SPF Santé a finalement porté plainte vendredi dernier pour « fraude » dans ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire des faux masques turcs ».

« Dans des circonstances normales, lorsqu’un appel d’offres important est lancé/attribué, nous nous rendons sur le lieu où se trouvent les marchandises pour effectuer nous-mêmes un contrôle, ce qui n’est malheureusement pas possible pour le moment en raison de l’interdiction de voyager », conclut LS Medical.

La Belgique multiplie en ce moment les pistes pour se fournir en masques. Dix millions d’exemplaires seront acquis mercredi matin en Chine. Et d’autres pistes sont explorées par une task force gouvernementale spécialement dédiée à cette question.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par hayot alain, mardi 17 mars 2020, 14:01

    Et si l'armée mettait à disposition leur stock de masques à tous les soignants. On ne cesse de nous répéter que nous sommes en "guerre" contre ce virus.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 17 mars 2020, 12:30

    On ne peut que se trouver interloqué par l'impréparation de nos dirigeants, quel que soit leur bord politique! Alors que nous avons eu en quelques années, le H1N1, le SRAS et Ebola, qui aurait dû nous préparer à une nouvelle pandémie forcément innévitable. Alors que le Coronavirus frappait en Chine dès la fin de l'année 2019, on réalise, mais trop tard évidemment, qu'il manque de l'essentiel comme des masques de protection pour les soignants, de gel hydro-alcoolique, de lits en soins intensifs, de respirateurs, et même de personnel soignant! Gouverner, c'est prévoir, dit-on. Mais non, ici (et ailleurs) on se contente de "gérer la crise". Un terme que j'entend depuis que je suis adolescent. Depuis les années '70.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs