Coronavirus: des patients s’échappent d’un hôpital en Afghanistan

Coronavirus: des patients s’échappent d’un hôpital en Afghanistan

Trente-huit personnes qui se trouvaient en quarantaine en raison de l’épidémie de coronavirus se sont échappées d’un hôpital, dans l’ouest de l’Afghanistan. Les patients revenaient d’Iran et l’un d’eux avait été testé positif au virus, a indiqué mardi un porte-parole de l’administration provinciale de Herat. Sept personnes ont, entre-temps, été ramenées à l’hôpital.

Les patients ont brisé des fenêtres et agressé des médecins, avec l’aide de leur famille et d’amis, a précisé Wahidullah Mayar, un porte-parole du ministère de la Santé qui a également fustigé l’attitude des forces de l’ordre, qui n’auraient rien fait, selon lui, pour maîtriser la situation.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux, dont l’authenticité n’a pas pu être confirmée de source indépendante, dénonce par ailleurs les conditions régnant dans les hôpitaux de Herat.

Les talibans ont, entre-temps, offert leur aide pour combattre la pandémie. Un porte-parole des insurgés a en effet indiqué, lundi, qu’ils étaient prêts à travailler avec les organisations internationales afin de lutter contre la propagation du virus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous