Accueil Culture Cinéma

Felix Van Groeningen: «Je voulais faire un film plus sauvage, moins contrôlé»

Après le succès mondial de « Broken Circle Breakdown », qui le mena jusqu’aux Oscars, Felix Van Groeningen revient avec « Belgica », l’histoire rock de deux frères.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Malgré le succès planétaire de Broken Circle Breakdown, Felix Van Groeningen ne semble pas avoir changé d’un poil. Serein, détendu et accessible, il explique que Belgica est un peu le film qu’il « devait faire » car il avait aujourd’hui besoin de se lâcher et de faire un film « plus libre ».

Libre, le film l’est jusqu’au bout des ongles : des dialogues, au visuel ; de l’affiche à l’atmosphère. Une liberté qui imprègne aussi la BO du film, réalisée par Soulwax, les célèbres frères Dewaele. « C’était logique pour moi de les choisir car ils sont incroyables. Leur manière très éclectique de mélanger les choses était importante pour l’idée du Belgica. Ils ont toujours fait ça et ont montré au monde comment le faire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs