Theo Francken très critique sur le gouvernement Wilmès: «Ce pays ne tolère plus les élections»

Theo Francken très critique sur le gouvernement Wilmès: «Ce pays ne tolère plus les élections»

La Première ministre du gouvernement d’affaires courantes, Sophie Wilmès, a prêté serment ce mardi devant le roi Philippe pour un gouvernement de plein exercice, dont le champ d’action est toutefois limité à la gestion sanitaire et économique de la crise du coronavirus.

La mission de ce gouvernement sera en outre limitée dans le temps : trois mois dans un premier temps, éventuellement prolongeables de trois mois supplémentaires. Pour les autres matières, le gouvernement continue de fonctionner en affaires courantes. Les autres ministres du gouvernement MR, CD&V et Open VLD prêtaient serment dans la foulée, après quoi Mme Wilmès sollicitera la confiance de la Chambre.

Réaction de Francken

Une prestation de serment qui a fait réagir Theo Francken, ancien secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration. Dans un tweet, il écrit : « Et puis soudain – comme un voleur dans la nuit – nous avons un nouveau gouvernement. 10/14 libéraux. Dragon démocratique. Ce pays ne tolère plus les élections. »

Le président des jeunes N-VA a également réagi sur Twitter en postant une photo avec le #pasmongouvernement. Avec le commentaire : « A 1 mètre l'un de l'autre. A des kilomètres de l'électeur. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous