Vote de confiance au gouvernement Wilmès en mode coronavirus

Vote de confiance au gouvernement Wilmès en mode coronavirus

Réunir 150 députés dans un même hémicycle, sur des strapontins rapprochés, ce n’était pas possible en ces temps d’épidémie. Alors la conférence des présidents a décidé, cematin, de ne permettre qu’aux vice-Premiers ministres et aux chefs de groupe des différents partis représentés à la Chambre d’assister, dans la salle, ce mardi après-midi, à la déclaration de la Première ministre qui commencera à 14h. Les autres élus peuvent bien sûr suivre la séance en ligne. Sophie Wilmès doit en effet se rendre au Parlement pour exposer les priorités de son « nouveau » gouvernement et demander la confiance des députés.

Seuls les mêmes ministres et chefs de groupe pourront, jeudi matin, débattre en séance de cette déclaration et de la confiance (et non les 150 élus habituels). En fin d’après-midi, tous députés pourront évidemment voter (ou non) la confiance à l’exécutif minoritaire (MR, VLD, CD&V), mais cela se fera par bulletin écrit nominatif (pour s’assurer que le quorum est bien atteint), et vraisemblablement dans des salles séparées, ou alors en appelant chacun à tour de rôle dans l’hémicycle.

Avant cela, les chefs de groupe et les parlementaires qui ont suivi ces dossiers discuteront des 12e provisoires (le budget pour les trois prochains mois) et du droit passerelle pour les indépendants, et peut-être de la loi pharma de Maggie De Block.

Sur le même sujet
Lois et règlements
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous