Coronavirus: de nouvelles consignes pour les généralistes, ceux qui ne s’y conforment pas commettent une faute

Coronavirus: de nouvelles consignes pour les généralistes, ceux qui ne s’y conforment pas commettent une faute

Au niveau de la médecine générale, le mot d’ordre est plus que jamais « consultations téléphoniques ». C’est la Société scientifique de médecine générale qui le rappelle à l’attention de tous ses membres. « L’examen clinique systématique pour tout le monde c’est fini, celui-ci doit rester exceptionnel », insiste le président de la SSMG, le docteur Thomas Orban. Il prévient : « les généralistes qui se mettent volontairement et systématiquement en dehors des consignes officielles le font en toute irresponsabilité ! Il faut veiller à garder une force de frappe téléphonique aussi en garde ».

Créer des lieux de triage

Par ailleurs, la SSMG demande que les hôpitaux généraux mettent place très rapidement des « lieux de triage en coordination avec les cercles de médecine générale du territoire sur lequel ils se trouvent. » Par contre, la SSMG insiste pour que la première ligne de soins fasse le maximum afin que le moins de monde possible arrive dans ces lieux de triage, en privilégiant la prise en charge téléphonique au maximum. Dit autrement, « il ne faut pas que les patients se rendent d’eux-mêmes dans un lieu de triage hospitalier pour éviter la saturation ou la prise d’assaut. Ce sont les médecins généralistes et d’autres structures habilitées qui enverront les patients vers ces lieux destinés à user rationnellement des ressources humaines et matérielles. »

Sur le même sujet
Personnel médicalPatient
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous