Les Petits Riens et Oxfam ferment leurs magasins

Concrètement, Les Petits Riens ferment leurs magasins ainsi que leurs points de dépôt d'Ixelles et d'Anderlecht et suspendent leurs services d'enlèvement et de livraisons. Les bulles pour textiles restent par contre disponibles et les maisons d'accueil poursuivent leur mission.

"Si notre activité économique est à l'arrêt, nos équipes sociales, elles, sont sur le pont. Et notre travail d'accompagnement des personnes en situation de précarité continue", ajoute l'association dans un communiqué.

"Prendre soin les uns des autres est désormais notre priorité. C'est pourquoi nos magasins de seconde main sont fermés à compter d'aujourd'hui et ce, jusqu'au 4 avril", inscrit de son côté Oxfam Solidarité sur son site internet.

Par ailleurs, Oxfam ferme également ses Magasins du monde durant la période de confinement. "Nous réfléchissons à mettre en œuvre des alternatives permettant de sauvegarder notre activité et de continuer à soutenir nos producteurs et productrices du Sud." L'ONG insiste sur l'importance du soutien pendant et après cette crise "pour limiter les effets de cette situation sur les producteurs et productrices avec et pour qui" elle travaille.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Sa plateforme de livraison à domicile a permis à Uber de sauver les meubles mais pas les emplois
: 6700 sont passés à la trappe. © Photo News / Gregory Van Gansen.

    La tech’ a licencié près de 77.000 personnes dans le monde

  • © Dominique Duchesnes.

    Par Cécile Danjou

    Finances

    Les vacances en camping-car, un choix rentable?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous