Accueil Coronavirus

Nouvelles mesures contre le coronavirus en Belgique: ce qui est autorisé / interdit

Lors d’une conférence de presse, la Première ministre Sophie Wilmès a détaillé les nouvelles mesures.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique va entrer en confinement à partir de mercredi midi. Lors d’une conférence de presse, la Première ministre Sophie Wilmès a détaillé ces différentes mesures. Le délai de mercredi 12 heures a été fixé afin de laisser au gouvernement le temps de prendre les arrêtés royaux nécessaires, selon un porte-parole de Jan Jambon. Les mesures seront d'application jusqu'au 5 avril inclus.

Les sorties et les déplacements

Parmi celles-ci, les citoyens sont tenus rester à domicile, sauf pour se rendre au travail et pour les déplacements indispensables (aller à la pharmacie, au magasin d’alimentation, à la pompe à essence, chez le médecin, à la poste, à la banque ou encore aider les personnes dans le besoin).

L'activité en plein air est recommandée mais uniquement avec un membre de la famille ou un ami à condition de respecter une certaine distance. Tous les rassemblements sont strictement interdits.

Les citoyens sont tenus de rester chez eux, sauf pour se rendre au travail et les déplacements indispensables (pharmarcie, alimentation, essence, médecin, poste, banque, aider des personnes dans le besoin, etc).

Le travail

Les entreprises doivent organiser le télétravail pour toutes les fonctions où c'est possible. Pour les autres fonctions, il faut respecter les règles de distanciation sociale. Celles qui ne peuvent pas se conformer à ces règles devront fermer. Une entreprise pourra recevoir une lourde amende en cas de non respect, voire être fermée en cas de récidive.

Ces mesures ne sont pas appliquées aux secteurs cruciaux.

Les commerces

Les magasins (hors alimentation, pharmacies, animaux et librairies) doivent fermer. L'accès est restreint: une personne par 10m2 et une période de maximum 30 minutes pour faire ses courses.

Les salons de coiffure peuvent rester ouverts, à condition de ne recevoir qu’un seul client à la fois.

Les magasins de nuit pourront rester ouverts jusque 22h en respectant les règles.

Les marchés seront fermés.

Les livraisons et take-away restent possibles.

Les transports

Les transports en commun devront garantir la distanciation sociale.

Les voyages en dehors de la Belgique qui ne sont pas considérés comme essentiels sont interdits jusqu'au 5 avril.

Les écoles

Rien ne change pour les écoles, qui doivent accueillir les enfants des personnes travaillant dans des secteurs essentiels.

Les crèches restent ouvertes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par miguel Bardellin, mercredi 18 mars 2020, 9:09

    Comment fait-on si on se chauffe au pellet que l'on habite Bruxelles et que l'on va au Brico chercher ses sacs ?

  • Posté par RICHEZ Claude Emile, mercredi 18 mars 2020, 8:50

    LA DISTRIBUTION DU COURRIER EST_ELLE ASSUREE?? MERCI DE ME REPONDRE.

  • Posté par Remy Edmond, mercredi 18 mars 2020, 8:10

    Peut'on utiliser son véhicule pour aller de son domicile vers un lieu où pratiquer seul VTT, jogging ou marche ?

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 18 mars 2020, 0:55

    "ce qui est autorisé / interdit" ??? Si on commence à raisonner dans ces termes, c'est clair qu'on est pas sortir de l'auberge. Ne pourrait-on pas faire appel au simple bon-sens mais surtout au sens des responsabilités de chacun d'entre nous, sans avoir à brandir la peur du gendarme? Lors de la conférence de presse, quelqu'un a demandé à la 1ère quelle sera le montant des amendes en cas d'infraction!!! Franchement? Qui a vraiment besoin de savoir s'il y a des amendes, et a fortiori le montant, pour se conduire simplement en adulte responsable? A l'heure où nos gouvernants (de tous les bords, en plus), nous prennent pour une fois pour un peu plus que des enfants, d'autres continuent de nous prendre pour des cons. C'est affligeant.

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 17 mars 2020, 21:37

    Peut-on aller en voiture chez ses enfants qui résident en Belgique?

Plus de commentaires

Une génération écrasée par deux crises, en Espagne

Le coronavirus a été le coup de grâce pour la génération des 30-40 ans. En 2008, les portes du marché du travail s’étaient fermées devant eux. Aujourd’hui, ils font face à une crise sans précédent.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Un survivant du coronavirus: «J’ai peur de l’air que je respire»

Des personnes guéries dans les villages de la première zone rouge d’Italie, entre Codogno et Lodi, témoignent. « La situation que j’ai vécue est difficile à imaginer et n’a rien à voir avec ce que l’on peut voir dans les films », nous confie Mattia, le patient « numéro 1 ».

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs