Coronavirus - Les nouvelles mesures annoncées représentent un "bon équilibre", selon la FEB

Les nouvelles mesures touchent de près les entreprises. Celles-ci devront pratiquer le télétravail pour toutes les fonctions qui le permettent. Pour les autres fonctions, une distance sociale devra être observée entre les travailleurs sur le lieu de travail et dans les transports organisés par l'entreprise. Si ces mesures ne peuvent être mises en place, l'entreprise doit fermer ses portes. Les contrevenants s'exposent à une lourde amende et à la fermeture forcée en cas de récidive. Les entreprises actives dans un secteur vital continueront à fonctionner mais il leur également demandé de respecter la distance sociale entre les travailleurs.

Le patron de la FEB plaide lui-même pour une "tolérance zéro". "Celui qui ne respecte pas les règles est irresponsable. Cela devient progressivement une situation de guerre, nous avons besoin d'unité pour surmonter cela ensemble. En tant qu'entreprises, nous devons soutenir et suivre pleinement les décisions des autorités."

Les nouvelles règles, d'application dès mercredi midi, apportent en tous cas de la clarté aux entreprises, estime encore Pieter Timmermans, même si d'autres questions surgissent, notamment sur ce qui est crucial ou non pour l'ensemble de notre société.

La FEB ne peut pas encore évaluer l'impact économique, ni le nombre de travailleurs qui seront mis en chômage temporaire. "Je ne peux pas être plus précis que répondre 'des dizaines de milliers'", conclut Pieter Timmermans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous