Obi Mikel rompt son contrat avec Trabzonspor... à cause du coronavirus

John Obi Mikel
John Obi Mikel - Photo News

Un différend quant à la gestion du coronavirus semble être à la base de la rupture du contrat de l’ancien capitaine des Super Eagles, pourtant lié au club de Trabzon jusqu’en juin 2021. En effet, alors que la très grande partie des championnats européens sont à l’arrêt, les matches se déroulent encore à huis clos en Turquie.

«Il y a beaucoup plus que le football dans la vie», a écrit Obi Mikel sur Instagram il y a trois jours. «Je ne me sens pas à l’aise et je n’ai pas envie de jouer au football dans cette situation. Tout le monde devrait être chez soi avec sa famille durant cette période difficile. La saison devrait être annulée car le monde fait face à une période si turbulente.»

Après 26 journées de championnat, Trabzonspor partage la tête de la D1 turque avec l’Istanbul Basaksehir. Cette saison, l’ancien joueur de Chelsea a joué 27 matches officiels, dont 19 en Süper Lig.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous