Delfine Persoon craignait d’être infectée par le coronavirus, il s’agit finalement d’une pneumonie

Delfine Persoon (de face)
Delfine Persoon (de face) - Photo News

«Heureusement, d’après les tests, ce n’est pas le coronavirus, mais c’est bien une pneumonie», indique Delfine Persoon. «Dommage que cela arrive juste maintenant. Je ne comprenais pas que je devais me battre plus contre moi-même que contre mon adversaire. Mon physique est normalement bon mais samedi j’étais lente et je n’avais aucune force. J’espère que j’aurai encore une chance plus tard dans l’année, et que je pourrai faire mes preuves en étant en bonne santé!».

Delfine Persoon, 35 ans, a été battue, et éliminée, samedi lors de son premier combat au tournoi qualificatif olympique de Londres. En moins de 60kg, la Flandrienne s’est inclinée face à la Grecque Nikoleta Pita, 22 ans, aux points (1-4), à l’issue des trois rounds de trois minutes. Quatre juges ont donné l’avantage à Pita, 29-28, et un seul à Persoon, 29-28.

Delfine Persoon aurait dû avoir une seconde chance de décrocher un billet pour les Jeux olympiques de Tokyo via le tournoi de qualification de Paris (13-24 mai) mais il a été annulé en raison du coronavirus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous