Coronavirus: la Belgique est confinée mais pas tous nos pays voisins

Maastricht
Maastricht - Reuters

La Belgique entame un confinement général jusqu’au 5 avril. Seuls les déplacements essentiel sont autorisés.

Les Français ont entamé mardi un confinement de deux semaines au moins, inédit dans l’histoire du pays, pour tenter, après l’Italie ou l’Espagne et comme la Belgique désormais, d’enrayer l’épidémie de coronavirus comparée à une «guerre» à mener par Emmanuel Macron.

L’ensemble de la population doit désormais rester cloîtrée sous peine d’amendes, sauf pour se nourrir, se soigner ou travailler, en particulier les personnels de santé et les forces de l’ordre.

L’Italie qui est confinée n’a pas «encore atteint le pic» de contagion, a averti son Premier ministre.

En Espagne, le gouvernement a prévenu que le confinement de la population risquait de durer. .

En Allemagne, la population est appelée à «rester à la maison» et à renoncer aux vacances. Au Royaume-Uni, elle doit éviter tout «contact social».

Voyager au Grand-Duché du Luxembourg ne présente pas de risques particuliers, estime le ministère belge des Affaires étrangères. A noter que Luxair a annulé tous ses vols vers l’Italie jusqu’au 3 avril.

En Grèce, les autorités ont pris des mesures de confinement dans les camps de migrants. Athènes a imposé, comme l’Italie, une période de confinement de 14 jours à tous les voyageurs arrivant sur son territoire.

Tous les événements de plus de 1000 personnes en milieu confiné ont été interdits.

L’Autriche et la République tchèque ont également pris des mesures drastiques de confinement.

Une stratégie différente

Les Pays-Bas, leRoyaume-Uni et la Suède, ont opté pour une autre stratégie, souscrivant à la théorie de l’immunisation collective avec des mesures peu restrictives.

Aux Pays-Bas, le pays table sur le développement de cette immunité collective, rejetant ainsi l’option du confinement généralisé de la population. Les écoles, les bars, les restaurants mais aussi les maisons closes et les coffee-shops (autorisés depuis à prendre les commandes à emporter) doivent baisser le volet jusqu’au 6 avril. Mais les déplacements ne font pas l’objet de mesures restrictives strictes.

Au Royaume-Uni, les écoles sont ouvertes, et le premier ministre Boris Johnson appelle à la vigilance.

En Suède, seuls les collèges, lycées et universités sont fermés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous