Le Standard à l’arrêt en raison du coronavirus: revivez les cinq moments forts des Rouches cette saison (vidéos)

photo news
photo news

L’épidémie de coronavirus a mis entre parenthèses les diverses compétitions sportives à travers le monde. La Pro League n’a pas fait exception à la règle en suspendant ses activités l’espace de plusieurs semaines. Pour l’occasion, on revient sur les meilleurs moments de la saison du Standard. Flash-back. Entre émotion et déception.

Samedi 3 août 2019 (D1A) : Standard – Zulte Waregem (4-0)

Premier match de la saison à Sclessin et le Standard a déjà frappé très fort. En prenant facilement la mesure de Zulte Waregem, les Rouches ne le savaient sans doute pas à ce moment-là, mais ils allaient signer leur plus large succès en championnat. Une prestation collective aboutie et des performances individuelles (Lestienne, Emond, Amallah…) ont donné, à l’époque, pas mal d’arguments favorables pour la suite de la saison.

Dimanche 27 octobre (D1A) : FC Bruges – Standard (1-1)

À l’occasion du choc de cette 12e journée de compétition en D1A, le Standard, deuxième du classement, a décroché un très bon point lors du déplacement en Venise du Nord. Si Samuel Bastien, auteur d’un excellent début de saison, a donné l’avance aux Rouches, les hommes de Michel Preud’homme ont été surpris par Okereke au retour des vestiaires. Ce match chez le leader autoritaire de la compétition a donné pas mal de confiance aux Liégeois.

Jeudi 12 décembre (Europa League) : Standard – Arsenal (2-2)

Dos au mur pour la qualification en seizièmes de finale de l’Europa League, le Standard a véritablement joué son va-tout face aux Britanniques d’Arsenal. Bien en jambes, les Rouches ont posé énormément de problèmes aux Londoniens, mais ont manqué d’efficacité dans les deux rectangles. Alors que Bastien et Amallah avaient mis les Liégeois sur du velours, ils ont cruellement manqué de lucidité en fin de match, encaissant des buts de Lacazette et Saka. Un retournement de situation qui a laissé un goût amer, d’autant que, dans l’autre rencontre du groupe, Francfort s’est finalement fait surprendre par Guimarães. Dans ces conditions, une victoire du Standard aurait été suffisante pour se qualifier. Rageant.

Mercredi 18 décembre (Coupe de Belgique) : Standard – Antwerp (1-3)

Après avoir vaincu Lommel et Rebecq, le Standard s’est fait éliminer par l’Antwerp. Au-delà de la défaite en tant que tel, c’est surtout la fin de rencontre qui a marqué les esprits. Alors que le Great Old était certain de s’imposer, Lamkel Zé est allé « chauffer » le public de Sclessin. Une attitude qui n’a pas plu à Boljevic, qui a réagi violemment au point de se faire exclure. Une bagarre générale a ensuite éclaté entre plusieurs joueurs et membres du staff au moment de rejoindre définitivement les vestiaires.

Dimanche 16 février (D1A) : Genk – Standard (1-3)

Si l’officialisation est tombée une semaine plus tard contre l’Antwerp (1-0), c’est bel et bien à la Luminus Arena que le Standard s’est assuré une place pour les Playoffs 1. Après une défaite à Courtrai et un partage contre Bruges, les Rouches se devaient de relancer la machine, au risque de voir les autres formations revenir à leurs trousses. Grâce à des buts de Vanheusden, Cop et Boljevic, les pensionnaires de Sclessin ont ainsi décroché une victoire capitale. Sous la douche limbourgeoise…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous