Coronavirus - La liste des secteurs cruciaux et services essentiels échappant aux obligations publiées

On y retrouve bien sûr le secteur des soins de santé, avec les institutions de soins mais aussi les pharmacies et l'industrie pharmaceutique, et les services de prévention. Les services d'asile et migration; la télécommunication; les médias et journalistes; la collecte et le traitement des déchets; la police; les gouvernements et parlements et leurs services; la Justice; l'administration des douanes; le transport; les fournisseurs et transporteurs de carburant et combustibles; l'ensemble de la chaîne alimentaire; les hôtels; les pompes funèbres; les services postaux; l'énergie et la finance y sont également repris, entre autres, ainsi que les lieux d'accueil et d'enseignement (crèches et écoles, pour assurer un accueil).

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous