Accueil Économie Consommation

Coronavirus: vacanciers, voyageurs, quels sont vos droits en temps de confinement?

Billet d’avion, location de maison de vacances, nuit d’hôtel… Beaucoup de vacanciers vont devoir faire une croix sur leur séjour prévu prochainement. Devront-ils aussi renoncer aux frais avancés ? Tout dépend de la prestation concernée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Depuis ce mercredi, c’est aussi la fin des voyages non essentiels à l’étranger au départ de la Belgique. En clair, pas question de partir en vacances si le séjour était prévu dans les prochains jours. « C’est la force majeure qui s’applique. Il y a quelques jours, elle concernait les événements de plus de mille personnes, maintenant tout est concerné », précise Julie Frère, la porte-parole de Test-Achats. La force majeure est un motif légitime pour annuler un séjour, tant du côté de l’entreprise que du client. Mais elle n’est pas synonyme de remboursement automatique pour ce dernier. Dans la plupart des cas, il faudra s’armer de patience et contacter les prestataires un par un. Petit passage en revue des différentes options.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs