Le membre de l’écurie McLaren, atteint par le coronavirus, n’a «plus de symptômes»

Photonews
Photonews

Le membre de McLaren qui avait contracté le nouveau coronavirus avant l’annulation du Grand Prix d’Australie, « ne présente plus de symptômes » a annoncé l’écurie britannique de Formule 1 mercredi dans un communiqué.

McLaren a également précisé que sept autres membres de son staff, testés au coronavirus lors de la quarantaine de l’écurie à Melbourne, avaient reçu des « résultats négatifs ».

Seize membres de l’écurie, au total, avaient été placés en isolement pour 14 jours dans un hôtel de Melbourne, « quatorze en raison de contacts rapprochés avec le membre de l’équipe testé positif, plus un autre qui avaient développé des symptômes durant le week-end (durant lequel devait se dérouler le Grand Prix) », a précisé McLaren dans son communiqué.

McLaren a ajouté mercredi que les membres de son staff placés en quarantaine en Australie allaient « bien et sont dans un bon esprit ».

Ces derniers vont toutefois rester « encore une semaine en isolement » pour respecter la procédure des autorités sanitaires australiennes.

À la suite de l’annonce d’un cas positif au Covid-19 parmi son staff, l’écurie britannique avait dû renoncer pour le Grand Prix d’Australie, course inaugurale de la saison de Formule 1 prévue le 15 mars, ce qui avait précipité son annulation.

Depuis, deux autres courses du calendrier ont été reportées : le Grand Prix du Bahreïn et celui du Vietnam.

Les épreuves néerlandaise, espagnole et monégasque, prévues en mai, sont également en suspens, puisque la Fédération internationale automobile et la Formule 1 envisagent un début de saison fin mai

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous