Ashleigh Barty veut défendre son titre à Roland-Garros, peu importe la date du tournoi

Photonews
Photonews

Victorieuse sur la terre battue de Roland-Garros en juin dernier, l’Australienne Ashleigh Barty se dit prête à défendre son titre à Roland-Garros, peu importe la date à laquelle le tournoi va se jouer.

En raison de la crise du coronavirus, la deuxième épreuve du Grand Chelem de la saison qui devait se jouer du 25 mai au 7 juin a été reportée à fin septembre (20 septembre au 4 octobre). La date du report, sans concertation avec les joueurs et joueuses, a fait grincer des dents sur le circuit, mais pour Ashleigh Barty peu importe, elle défendra son titre.

« Je n’ai pas parlé avec Guy Forget (le directeur du tournoi de Roland-Garros, ndlr), mais je serai heureuse de jouer le tournoi peu importe quand », a confié la numéro 1 mondiale, 23 ans, à l’agence de presse australienne AAP relayée par les médias australiens jeudi.

« J’espère avoir la chance de pouvoir défendre mon titre en septembre, je veux saisir n’importe quelle occasion à pleines mains. Il y a des choses bien plus importantes dans le monde pour le moment et je veux d’abord tout faire pour aider à ce que tout le monde soit sauf et en bonne santé », a ajouté Ashleigh Barty qui avait remporté la finale de Roland-Garros à Paris face à la Tchèque Marketa Vondrousova (6-1, 6-3) pour décrocher le premier titre du Grand Chelem de sa carrière. Elle avait rejoint les demi-finales de l’Open d’Australie en début d’année.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Elle s’entretient en faisant du fitness chez elle ou en roulant à vélo.

    Par Propos recueillis par Yves Simon

    Tennis

    Kirsten Flipkens: «Je ne veux pas finir ma carrière comme ça»

  • @News

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    Wimbledon «bâche» son édition 2020

  • @DR

    Par Propos recueillis par Yves Simon

    ATP - WTA

    Carlos Rodriguez en quarantaine dans un hôtel à Pékin: «Je suis obligé de courir dans ma chambre»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous