Ostende annonce que l’accord de reprise avec l’investisseur américain est «suspendu»

Photonews
Photonews

Ostende a annoncé jeudi que l’investisseur américain PMG avec lequel le club de Jupiler Pro League avait un accord de principe pour une reprise a suspendu « provisoirement » les négociations.

« Le 16 janvier 2020, KVO et le groupe d’investissement américain PMG (Pacific Media Group) ont conclu un accord de principe concernant une participation, qui a également conduit à un accord signé le 15 février. En raison des conditions de confidentialité et des négociations en cours avec des parties externes, le KVO n’a pas pu et ne pouvait pas communiquer sur le contenu de cet accord. Cependant, la société d’investissement PMG nous a à présent informé qu’elle s’abstient temporairement de réaliser l’acquisition. L’investisseur a négocié avec la société d’investissement Alychlo au sujet de dettes existantes, ainsi qu’avec le propriétaire du stade concernant le loyer annuel. Cependant, les parties ne sont pas parvenues à un accord », explique le communiqué de Frank Dierckens, le président du club ostendais.

« En ces temps difficiles où la santé de chacun est primordiale, je me rends compte que le football passe après, mais c’est un coup dur, à la fois pour moi personnellement et pour tous ceux qui se soucient du club », a exprimé le président ostendais dans le communiqué. Il assure travailler toujours pour garantir l’avenir financier du club pour obtenir sa licence « pour tous les employés, supporters, sponsors et nos 600 jeunes joueurs », a ajouté Frank Dierckens arrivé à Ostende il y a un peu plus d’un an.

Alychlo affirme que les négociations se poursuivent

Peu de temps après ce communiqué, Alychlo a annoncé poursuivre les négociations avec le repreneur potentiel d’Ostende, PMG, « avec l’intention d’arriver à un accord ».

Alychlo, une société appartenant à Marc Coucke, ancien directeur d’Ostende et désormais patron d’Anderlecht, a tenu à réagir précisant que les négociations étaient toujours en cours avec le candidat repreneur américain, PMG (Pacific Media Group).

« Les pourparlers ont été la semaine dernière encore plus intensifs et constructifs. Pour Alychlo, il y a eu des efforts financiers significatifs. Alychlo a toujours l’intention d’arriver à un accord avec l’investisseur dans lequel toutes les parties pourront s’y retrouver », précise encore le groupe qui souhaite continuer à travailler « en toute sérénité », soulignant qu’une « prise de contrôle correcte et saine est la seule solution correcte pour l’avenir du club ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous