Accueil Belgique

Amnesty met fin à ses actions mensuelles devant l’ambassade saoudienne à Bruxelles

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Amnesty International n’organisera plus d’actions mensuelles devant l’ambassade d’Arabie saoudite à Bruxelles pour réclamer notamment la libération du blogueur Raif Badawi. L’organisation se mobilisera désormais à des lieux et dates symboliques, « dans un souci de réactivité et d’efficacité », a-t-elle annoncé jeudi.

Une trentaine d’activistes étaient présents jeudi. Il s’agissait du 26e rassemblement en faveur du blogueur et de son avocat Waleed Abu al Khair depuis janvier 2015. Raif Badawi a été condamné pour avoir « insulté » l’islam à 10 ans de prison, une amende d’environ 226.000 euros et 1.000 coups de fouet. Amnesty se mobilise également contre les exécutions programmées de jeunes activistes chiites, dont certains étaient mineurs au moment de leur arrestation. L’organisation réclame l’annulation de leur condamnation et qu’ils aient droit à un procès équitable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs