Coronavirus - L'Iata demande jusqu'à 200 milliards de dollars d'aide d'urgence pour les compagnies

Cette aide pourrait prendre la forme d'un "soutien financier direct" aux transporteurs de passagers et de frêt pour compenser leur manque à gagner et leurs difficultés de trésorerie, mais également de prêts et de garanties par les gouvernements et les banques centrales, ou encore d'allègements d'impôts et de charges sociales, précise l'Iata dans un communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous