Accueil Monde Proche-Orient

Israël: la crise du coronavirus renforce Netanyahou

Avec l’aide du président sortant de la Knesset, Binyamin Netanyahou « suspend la démocratie » en Israël à la faveur de la crise sanitaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Binyamin Netanyahou est à la barre. C’est le message que le Premier ministre israélien veut faire passer, non sans succès, alors qu’Israël subit comme les autres les assauts du coronavirus (529 cas diagnostiqués ce 19 mars à 10 heures du matin). Problème : certaines mesures sanitaires prises ainsi que la neutralisation de la toute nouvelle Knesset ont entraîné une levée de boucliers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs