Coronavirus - Librairies: le SLFB conseille à ses membres de rester fermés

"Le SLFB se montre très préoccupé par les risques sanitaires et la concurrence déloyale que représentent les ventes effectuées en grande surface et sur les sites de vente en ligne qui engendrent des contacts rapprochés alors que les mesures gouvernementales demandent de les éviter", souligne l'organisation. Alors que les librairies (commerces de journaux) peuvent rester ouvertes, l'organisation recommande toutefois de fermer les commerces en raison de la crise du coronavirus.

Par ailleurs, le SLFB demande aussi que les fournisseurs des librairies arrêtent de servir la grande distribution et plateformes de vente en ligne.

"Nous demandons que nos fournisseurs arrêtent de servir la grande distribution et les plates formes de ventes en ligne et que les pouvoirs publics se positionnent pour empêcher la vente de livres chez ces acteurs. Les livres ne sont pas des produits indispensables. C'est un non-sens sanitaire et une concurrence intenable pour la librairie indépendante, les conséquences au réveil risquent d'être dramatiques ! ", estime le SLFB.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous