Accueil Monde

Le flot des migrants entre la Turquie et l’UE «encore beaucoup trop élevé», juge Tusk

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président du Conseil européen Donald Tusk a jugé que le flot des migrants entre la Turquie et l’Union européenne (UE) restait « encore beaucoup trop élevé », jeudi à l’issue d’un entretien à Ankara avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu. « Nous sommes d’accord sur le fait que le flot des réfugiés reste beaucoup trop élevé et que d’autres mesures sont nécessaires », a déclaré M. Tusk devant la presse.

A quatre jours d’un sommet UE-Turquie crucial sur la question, le responsable européen a salué les efforts déjà accomplis par les Turcs pour tenter d’enrayer les départs de leurs côtes vers la Grèce voisine, notamment par le renforcement des patrouilles maritimes et du contrôle des visas, et s’est refusé à leur donner des conseils. « C’est à la Turquie de décider des meilleurs moyens de parvenir à cette réduction », a ajouté M. Tusk.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs