Accueil Économie Télécoms

Netflix bridé: l’Europe prône la sobriété numérique durant le confinement

La Commission européenne est en discussion avec Netflix en vue de réduire les risques de saturation des réseaux et demande aux utilisateurs de regarder leurs films en définition standard plutôt qu’en HD.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Même si pour l’instant les réseaux télécoms résistent plutôt bien à la vague de télétravail et sont loin d’être saturés, des appels sont lancés par le monde politique pour faire preuve de « sobriété numérique ». Le commissaire au Marché intérieur, Thierry Breton, a ainsi recommandé mercredi sur Twitter aux utilisateurs de plateformes de streaming telles que Netflix de passer du mode HD (haute définition) vers une définition « standard » lorsqu’ils regardent un film ou une série. Il a appuyé sa demande par un hashtag #SwitchToStandard. Selon Netflix, visionner un film en mode standard consomme trois fois moins de données qu’en HD.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Salomon Harald, vendredi 20 mars 2020, 10:39

    Je trouve merveilleux le fait que d’une manière universelle nous donnons aveuglement une grande partie de nos revenus à l’état et qu’au final celui-ci n’a aucunement été capable de capitaliser cet argent afin de se préparer à des situations extraordinaires. En 1918 (des personnes qui ont vécu cela sont encore vivantes), une grippe tua ¼ de la population mondiale, est-ce que les états se seraient préparer à une situations similaires, NON. Les infrastructures de télécommunications sont aussi gérées par l’état, est-ce que celles-ci auraient été adaptée à l’augmentation de la demande et à l’éventualité de problèmes, pas mieux. Je pense que cette crise nous aura appris beaucoup de chose sur nous-même, mais aussi sur la confiance aveugle que nous donnons à nos états..

  • Posté par Philippe Steemans, jeudi 19 mars 2020, 20:16

    Justement quand Netflix vient d'augmenter le prix de ses abonnements. Et si Netflix faisait aussi un effort?

  • Posté par Dechamps Pascal , jeudi 19 mars 2020, 19:07

    Comme quoi le tout digital n'est jamais bon: saturation des réseaux et obstacle à la poursuite d'activités économiques productives, addiction renforcée aux loisirs passifs, dépendance aux services externes plutôt qu'indépendance et revisite de ses propres bibliothèques.

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs