Coronavirus - La production de Volvo à Gand suspendue au moins jusqu'au 5 avril

L'opération complexe de mise à l'arrêt de la production s'est déroulée en plusieurs phases. La reprise du travail n'est désormais pas attendue avant le 5 avril.

La décision a été prise pour éviter les rassemblements de personnes avant et après la journée de travail, plus que pour la proximité entre collègues sur la chaîne de production, expliquait l'entreprise mardi.

La pandémie actuelle affecte "gravement" Volvo Cars à bien des égards: affaiblissement du marché, risque d'interruption de la production et préoccupations pour les employés, liste le constructeur. Celui-ci dit vouloir se concentrer principalement sur la santé et la sécurité de tous ses employés. Des mesures de précaution et des restrictions de voyage ont ainsi déjà été prises.

"Il est maintenant nécessaire de réduire davantage la propagation du virus en entrant dans une période de distanciation sociale. Cela implique des fermetures de production, le travail à domicile et la prise de précautions plus personnelles", poursuit Volvo. L'usine belge restera dès lors fermée jusqu'au 5 avril, tandis que les usines suédoise et américaine le seront entre le 26 mars et le 14 avril. Les personnes travaillant dans les bureaux gantois travailleront généralement à domicile à partir du 26 mars et les horaires de travail seront réduits.

"Ces mesures permettront de préserver les emplois et de faire en sorte que Volvo Cars puisse revenir à une production normale dès que cela sera possible et en toute sécurité", assure l'entreprise, qui a rouvert au début du mois ses quatre sites de fabrication en Chine après une période de fermeture prolongée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous