Coronavirus - Net recul de la confiance des consommateurs en mars, et ce devrait être pire en avril

Cette valeur s'est établie à -9, contre -4 le mois dernier, lorsqu'elle avait affiché son plus haut niveau depuis novembre 2018. Elle n'avait plus été aussi basse depuis septembre dernier, lorsque la confiance des consommateurs s'était établie à -11.

L'indicateur correspond à la moyenne du sentiment mesuré au cours d'une période de sondage de deux semaines consécutives, qui s'étendait ce mois-ci du 2 au 16 mars. Il ne reflète dès lors pas encore l'incidence totale des mesures adoptées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, prévient la BNB.

À la fin de la période de sondage, l'indicateur de confiance s'est d'ailleurs encore fortement dégradé, à tel point qu'au cours des trois derniers jours, la confiance des consommateurs a atteint une valeur proche du minimum historique (-28), ajoute la Banque nationale.

Outre la nette détérioration de la situation économique dans l'année à venir, les consommateurs s'attendent également à une forte progression du chômage. Toutefois, en dépit de l'assombrissement des perspectives sur le plan macroéconomique, l'appréciation de leur situation financière personnelle est demeurée pratiquement neutre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous