Coronavirus: la police belge renvoie 700 Néerlandais qui avaient passé la frontière

Coronavirus: la police belge renvoie 700 Néerlandais qui avaient passé la frontière

La police a renvoyé jeudi, en cinq heures, quelque 700 Néerlandais qui avaient passé la frontière à Kinrooi, dans le Limbourg, a indiqué vendredi le bourgmestre Jo Brouns (CD&V).

La frontière ne peut effectivement être franchie que pour fournir des soins aux personnes ou aux animaux ainsi que pour le travail, certainement pas donc pour faire le plein ou du shopping. Les Pays-Bas ont une autre approche face à la pandémie de coronavirus et les mesures y sont moins strictes.

A Kinrooi, des affiches ont été placées aux stations-service pour indiquer que nos voisins du nord ne peuvent pas venir y faire le plein. La police locale mène des contrôles intensifs mais contrôler la frontière en permanence n’est pas possible.

Plus de contrôles

Le gouverneur faisant fonction de Flandre orientale, Didier Detollenaere, a demandé aux bourgmestres et aux chefs de corps des cinq zones de police qui bordent la frontière avec les Pays-Bas d’y organiser des contrôles de police, entre autres pour s’assurer que des Néerlandais ne traversent pas la frontière dans des déplacements non essentiels.

Déplacements non-essentiels interdits

Didier Detollenaere souhaite que l’on donne priorité à une application stricte des mesures restrictives qui valent depuis mercredi midi.

Les déplacements sont donc interdits à quelques exceptions près comme les voyages nécessaires vers le lieu de travail et pour faire des courses essentielles. Les mêmes contrôles valent pour les déplacements dans l’autre sens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous