Coronavirus: que risquez-vous si vous ne respectez pas les mesures de confinement?

Coronavirus: que risquez-vous si vous ne respectez pas les mesures de confinement?

Depuis l’entrée en vigueur des nouvelles mesures de confinement strict ce mercredi midi, la police de Bruxelles-Ixelles a déjà établi 104 PV contre des personnes qui ne respectaient pas l’interdiction des rassemblements et des entreprises qui pensaient pouvoir encore ouvrir, a indiqué la porteparole de la zone Ilse Van de Keere.

Il s’agit aussi bien de procès verbaux qui seront transmis au ministère public que d’amendes adminsitratives, qui s’élèvent à 350 euros pour les adultes et 175 euros pour les mineurs. La police de la zone a déployé des patrouilles supplémentaires pour vérifier la bonne application des mesures, mais aucune information n'a été donnée sur leur nombre.

« Nous pouvons constater lors des patrouilles qu'une plus grande attention est nécessaire en ce qui concerne les espaces verts et les parcs. Les gens ne savent pas toujours clairement ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire. Nous voulons que les gens ne s'installent pas dans les parc,s mais aient la possibilité de se déplacer. C'est la règle générale. Alors, n'allez pas pique-niquer ou faire un match de foot », précise la porte-parole.

La police de Bruxelles vérifie également que les personnes ne déplacent pas inutilement et a déjà effectué un contrôle dans la rue de la Loi ce vendredi matin. Il n'y a pas encore de chiffres disponibles pour ce contrôle, mais la police va réitérer l’action et même la renforcer.

« Nous voulons sensibiliser les gens aux mesures qui ont été imposées », semble-t-il. « Ils doivent avoir un vrai motif pour se déplacer et vous ne devriez pas commencer à vous promener en voiture avec amis. Nous devons donc vérifier le motif ainsi que le nombre de personnes dans la voiture ».

Du côté de la zone de police Bruxelles-nord, 22 SAC ont déjà été administrées ainsi que trois PV. Deux arrestations administratives ont aussi eu lieu, précise la porte-parole Audrey Dereymaeker. Les PV concernent des cafés qui restent ouverts malgré l’interdiction, tandis que les sanctions administratives communales visent le non-respect de l’interdiction de rassemblement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous