Coronavirus - Le groupe de construction BAM demande le chômage temporaire pour 1.200 travailleurs

La fermeture des chantiers est intervenue mercredi. BAM suit ainsi "les lignes directrices du gouvernement belge" pour ralentir la propagation du coronavirus.

"Des plans de sauvegarde ont été établis pour tous les projets et les mesures nécessaires ont été prises pour protéger les intérêts de BAM et de ses clients", déclare la société.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous