Accueil Monde Europe

Coronavirus: Londres refuse de jouer les prolongations sur le Brexit

L’épidémie mondiale de coronavirus freine la conclusion d’un accord commercial post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Mais le premier ministre britannique refuse pour l’heure d’envisager un délai à la période de transition.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ce ne sont que des bruits de couloirs, pas de source officielle. Mais plusieurs titres de presse britannique rapportent le scepticisme qui court parmi les conseillers, dans les services de Downing Street. Comment, en effet, maintenir le 31 décembre comme date limite de la période de transition, celle où la relation entre Londres et les 27 reste quasiment la même qu’avant le Brexit ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par elias jacques, samedi 21 mars 2020, 15:57

    Après nous avoir fait lanterner pendant des mois en dansant d'un pied sur l'autre messieurs les anglais voudraient qu'on se dépêche ?

  • Posté par Biot Philippe, samedi 21 mars 2020, 10:14

    Tout est dans la communication: votre premier est décidé et rien ne peut contrarier ses plans. Vous pouvez lui faire confiance! La menace d'un Brexit sans accord? . Il est le seul à vouloir y croire. La Grande-Bretage ne peut s'isoler sans avoir conclu un paquet d'accords avec l'E.U comme avec les USA, comme avec …….Avant, pendant et après le Brexit. Pour le moment son interlocuteur, le français Barnier est confiné.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs