Accueil Société

Coronavirus: des tests cruciaux pour limiter l’étendue de la crise sanitaire

La ministre de la Santé a estimé que la crise devrait durer encore huit semaines au moins. Les barrières sociales ne suffiront pas à endiguer l’épidémie. Il faut les coupler avec des tests diagnostiques que le gouvernement cherche à augmenter.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Combien de temps tout cela va-t-il durer ? La question est dans toutes les têtes, tandis qu’on entame la deuxième semaine de confinement et que les soignants sont à pied d’œuvre sur le front de l’épidémie. Le tout sur fond de pénurie de matériel de protection pour le corps médical…

Dans le Zondag, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) a estimé que « la situation » devrait perdurer « au moins huit semaines encore » – il y a quelques jours, le virologue Marc Van Ranst évoquait quant à lui un délai de dix semaines au moins. Par « situation », la ministre désignait la crise sanitaire en se basant sur la durée de l’épidémie en Chine ou en Corée du Sud, a-t-elle précisé ensuite, non un prolongement du confinement. Malentendu ou cafouillage, qu’importe. Selon toute vraisemblance, on peut s’attendre à rester cloîtrés au-delà du 5 avril… Et là n’est sans doute même plus l’essentiel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 23 mars 2020, 11:35

    Et j'ai honte pour elle de n'avoir même pas pris la peine de s'exprimer dans un média du sud du pays.

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 23 mars 2020, 9:07

    Ce matin sur France inter le professeur Philippe Juvin, chef de service des urgences de l' hôpital Pompidou explique qu' un confinement tel que celui que nous subissons actuellement aurait été inutile si il y avait eu des masques et du dépistage systématique.

  • Posté par DROUART ALAIN , lundi 23 mars 2020, 9:52

    Certes , mais malheureusement les masques, comme beaucoup d'autres articles , la fabrication a été déplacée vers la chine et autres états ....... nous payons les conséquences maintenant !!!! En espérant que cette situation sert de leçon à nos dirigeants européens !!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs