Coronavirus: le Canada ne participera pas aux Jeux de Tokyo s’ils sont maintenus en juillet, l’Australie pour un report en 2021

photo news
photo news

Des responsables du Comité olympique australien (AOC) ont jugé lundi « clair » que les Jeux olympiques de Tokyo ne pourraient avoir lieu cet été comme prévu, et ont exhorté leurs athlètes à se préparer pour 2021.

« Il est clair que les Jeux ne peuvent se tenir en juillet », a déclaré le vice-président du Comité olympique australien Ian Chesterman, par ailleurs chef de mission pour les JO de Tokyo, après une réunion du conseil d’administration du Comité australien.

« Le comportement de nos athlètes a été magnifique lors de leur entraînement et de leur préparation, mais le stress et l’incertitude leur pèse. »

Le directeur général de l’AOC, Matt Carroll, a rappelé que les athlètes avaient besoin de certitudes, et qu’ils devaient de toute façon penser d’abord à leur santé et à celle de leurs proches.

Le conseil d’administration de l’AOC a estimé qu’une délégation australienne « ne pouvait être constituée compte tenu des circonstances changeantes en Australie et à l’étranger », et que les athlètes devaient par conséquent partir du principe que les Jeux auront lieu à l’été 2021.

« Nous avons des athlètes basés à l’étranger, d’autres qui s’entraînent en divers points d’Australie. Avec les restrictions de voyage et autres, la situation devient intenable », a-t-il dit.

M. Chesterman a ajouté qu’un report jusqu’à l’été prochain permettra « aux athlètes du monde entier de se préparer correctement dans l’espoir que la crise du coronavirus soit alors sous contrôle ».

« Nous sommes conscients des difficultés que générera ce report pour beaucoup. Mais quand le monde se retrouvera, les Jeux olympiques de Tokyo pourront être une véritable fête du sport et de l’humanité. »

Forte décision du Canada

Le Canada n’enverra aucun athlète aux Jeux Olympiques de Tokyo et exige leur report en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé dimanche le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC).

Les deux organisations ont « pris la décision difficile de ne pas envoyer d’équipes » aux Jeux, font-elles savoir dans un communiqué conjoint.

« Le COC et le CPC demandent instamment au Comité international olympique, au Comité international paralympique et à l’Organisation mondiale de la santé de reporter les Jeux d’un an », appellent les deux instances, appuyées par leurs commissions des athlètes, les organisations sportives nationales et le gouvernement du Canada.

Le Canada est le premier pays à prendre la décision de ne pas envoyer d’athlètes à Tokyo au cas où les Jeux s’y dérouleraient comme prévu cet été (24 juillet-9 août).

Plus tôt dimanche, le Comité international olympique (CIO) a fini par entrouvrir la porte à un report de plus en plus largement souhaité par le monde sportif. Mais il s’est donné quatre semaines pour décider, tout en assurant que l’annulation pure et simple des Jeux de Tokyo « n’est pas à l’ordre du jour ».

Puis, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a reconnu pour la première fois que la décision de reporter les Jeux de Tokyo 2020 « pourrait devenir inévitable » si la pandémie de coronavirus empêchait leur organisation dans des conditions sûres.

« Nous sommes reconnaissants au CIO pour son assurance qu’il n’annulera pas les Jeux de Tokyo 2020 et apprécions qu’il comprenne l’importance d’accélérer sa prise de décision concernant un éventuel report », indiquent les deux instances canadiennes.

« Bien que nous reconnaissions les complexités inhérentes à un report, rien n’est plus important que la santé et la sécurité de nos athlètes et de la communauté mondiale », arguent-elles.

« Il ne s’agit pas uniquement de la santé des athlètes, mais de santé publique. Avec le Covid-19 et les risques encourus, il n’est pas sûr pour nos athlètes, ainsi que pour la santé et la sécurité de leurs familles et de la communauté canadienne dans son ensemble, qu’ils continuent à se préparer en vue de ces Jeux. Cela va à l’encontre des conseils de santé publique que nous exhortons tous les Canadiens à suivre », appuient enfin les deux comités.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous