Les confidences de Radja Nainggolan sur le coronavirus: «Dès que cette situation sera derrière nous, je sortirai faire la fête comme au bon vieux temps»

photo news
photo news

Depuis plusieurs semaines, le coronavirus frappe l’Europe. Le monde du sport, à l’arrêt dorénavant, est forcément l’une des victimes collatérales de ce virus. Si les compétitions ont été annulées ou suspendues, les sportifs tentent, vaille que vaille, de conserver la forme en s’entraînant à domicile. C’est notamment le cas de Radja Nainggolan, confiné chez lui, à Cagliari, en Italie.

« Le confinement se passe bien, mais j’attends avec impatience qu’on me dise qu’on peut à nouveau jouer au foot », a indiqué le Belge sur les réseaux de communication de son club. « Je commence tout doucement à avoir l’impression de perdre mon temps. J’ai toujours dit que je voulais arrêter le football à 34 ans, maintenant je pense plutôt prolonger jusqu’à mes 50 ans. »

Si Nainggolan sait probablement qu’il devra encore se montrer patient avant de retrouver une vie « normale », il a déjà réfléchi à ce qu’il fera quand le confinement sera levé. « 24 heures à la maison, ce n’est vraiment pas mon truc. Dès que cette situation sera derrière nous, je sortirai faire la fête comme au bon vieux temps. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous