Coronavirus - Les distributeurs de combustibles et carburants font face à un afflux énorme de commandes

Le secteur de la distribution des combustibles et carburants continue à approvisionner les stations-service et les ménages depuis les mesures de confinement prises pour lutter contre la propagation du coronavirus. Il fait depuis face à "un paquet de commandes exceptionnel" auquel il peine à répondre.

"C'est d'abord lié à la chute vertigineuse des prix pétroliers mais aussi à la crainte d'un risque de pénurie et d'une interdiction de livraison en cas de confinement du secteur", ajoute Olivier Neirynck, porte-parole de la Brafco. "Ces trois paramètres ont engendré une panique auprès des consommateurs." Les délais de livraison atteignent désormais deux à trois semaines.

Le secteur souligne pourtant qu'il n'y a pas de risque de pénurie car les raffineries tournent à plein régime et que les stocks des produits finis (carburants ainsi que combustibles liquides et gazeux) sont "optimaux". "L'énergie que nous fournissons se livre par camion. Il faut du temps pour aller chercher le produit au dépôt primaire avant de le livrer", poursuit Olivier Neirynck. "Nous donnons notamment la priorité aux hôpitaux, aux services de secours, aux maisons de retraite et aux personnes qui n'ont plus de produit dans leur cuve."

Le secteur appelle donc les consommateurs qui ne sont pas dans l'urgence à la patience.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous