Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche de Guy Verhofstadt: «Coronavirus: après l’échec, le chemin du succès»

Le procès de la démocratie ne peut être la réponse à la crise que nous traversons. Pour passer le cap de la récession qui s’annonce, il faudra passer par une profonde réforme du fonctionnement des institutions européennes, qui ont montré les limites de leur pouvoir d’action dans la gestion de cette crise.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 12 min

Quatre mois après l’irruption du coronavirus fin novembre dans la province chinoise de Wuhan, et le déclenchement d’une crise sanitaire mondiale, l’heure des premières analyses paraît venue, tant nos sociétés et nos modes de vie sont d’ores et déjà bousculés, et singulièrement notre système politique, la Démocratie libérale, qui a semblé pris au dépourvu. Certains politologues et sociologues prédisent ainsi que nos concitoyens préféreront à l’avenir un régime autoritaire mais efficient à une démocratie impotente. Leur argument massue : la manière rapide et efficace dont les dirigeants chinois ont endigué la flambée du coronavirus par rapport à la gestion lente, hésitante, et parfois même chaotique, de la crise par leurs homologues européens et américains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Didier Marc, mardi 24 mars 2020, 7:40

    Si son début d'analyse peut être pertinent, il nous ramène très vite à son discours habituel : plus d'europe libérale.... comme si justement, il n'était pas temps de changer de logiciel!!! Non Mr Verhofstadt, ce ne sont pas des plans de la BCE qui vont nous sauver!! En tout cas pas les citoyens normaux. Et encore moins l'environnement. Mais vous ne réfléchissez que par le big business...

  • Posté par Vermeulen Eric, mardi 24 mars 2020, 10:03

    Avez-vous lu la carte blanche ? Je n'ai pas l'impression.... Plus d'Europe libérale alors que Mr Verhofstadt promeut une gestion centralisée beaucoup plus importante et des institutions solides. C'est quoi un citoyen normal ? Que vient faire l'environnement dans votre argumentaire ? Quelle est votre solution pour affronter la récession qui arrive ? Des initiatives citoyennes ? Pour conclure, je vous recommande à vous de changer de logiciel même si cela oblige à sortir de son confort intellectuel --> Mr Verhofstadt n'est pas/plus le doctrinaire libéral qu'il a pu être au début de sa carrière politique. C'est quelqu'un de profondément attaché à l'idéal européen qui n'est pas le big business. A bon entendeur....

  • Posté par Naeije Robert, mardi 24 mars 2020, 7:09

    Les cartes blanches se succèdent qui prennent avantage de l'épidémie de Covid 19 pour plaider des agendas. Voici maintenant celle de M Verhostadt. Elle argumente (plutôt bien mais trop longuement) en faveur d'une bureaucratie européenne centrale aux pouvoirs renforcés. Mais on peut tout aussi bien penser que des entités de plus petite taille et plus démocratiques sont plus efficaces à trouver le délicat équilibre entre santé publique et économie. Les "pères fondateurs" avaient eu la sagesse d'insérer dans le traité de Rome un article préservant l'autonomie des états membres pour tout ce qui concerne la santé de leurs citoyens.

  • Posté par Schollaert David, lundi 23 mars 2020, 22:27

    Place au changement intelligent, cette fois!

  • Posté par Paul Van Driessche, lundi 23 mars 2020, 19:55

    En espérant que tous ces politiciens veuillent bien penser aux peuples avant leur ego! NB pour Le Soir. Merci pour ne plus faire de publicité pour des concerts qui n'auront pas lieu!

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs