Coronavirus - Les mesures difficiles voire impossibles à appliquer dans la construction (FGTB)

Selon le syndicat socialiste, "de nombreux travailleurs" rapportent" que, sur les chantiers, il n'y a toujours pas de gels désinfectants ou que "les sanitaires et roulottes ne font pas l'objet d'une hygiène renforcée", entre autres problèmes.

"Il est indispensable que seuls les travaux extraordinaires ou urgents soient maintenus, et dans le respect le plus strict des mesures sanitaires imposées par le gouvernement", estime la FGTB Construction dans un communiqué.

Le syndicat socialiste applaudit au passage les mesures "courageuses et radicales" prises par certains grands groupes du secteur de la construction qui ont spontanément choisi de cesser toute activité. "D'autres entreprises de plus petites tailles ont elles aussi opté pour la voie de la sagesse en évitant à leurs travailleurs de prendre des risques insensés et d'attendre la fin de la pandémie pour redémarrer leurs activités dans les meilleures conditions possibles."

Si le syndicat se dit conscient de la nécessité d'essayer de faire fonctionner l'économie du pays, la FGTB estime que la santé des travailleurs doit être "la priorité absolue" et exige "une prévention maximale adaptée aux conditions de travail du secteur".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • © Dominique Duchesnes.

    Par Cécile Danjou

    Finances

    Les vacances en camping-car, un choix rentable?

  • «
Nous sommes toujours accros au pétrole déplore Matthieu Auzanneau mais nous ne savons pas si le dealer va pouvoir continuer à nous fournir et à quel prix.
» © Patrice NORMAND/Opale/Leemage

    Matthieu Auzanneau: «Le pétrole-roi a déjà franchi son pic»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous